Panasonic GH1 & GF1
Blog sur les Panasonic GH1 et GF1 et sur les objectifs micro 4/3

L’importance de la stabilisation optique

On considère que la stabilisation optique est un must pour éliminer en particulier le flou du bougé du photographe. Aujourd’hui il n’est plus possible de fabriquer des appareils photo haut de gamme sans stabilisation optique.

La question me tarabuste car pour utiliser des optiques manuelles, et si on suit ce raisonnement marketing, il faut une stabilisation optique dans le boitier et dans ce cas je ne peut pas raisonnablement me tourner vers le Panasonic Lumix GH1 qui pourtant me plait beaucoup plus que l’Olympus Pen E-P1.

Je ne cesse d’y réfléchir en ce moment pour me faire ma propre opinion et c’est une remarque que j’ai lu quelque part (désolé, je ne sais plus où) qui disait que la stabilisation optique était importante pour les objectifs peu lumineux et qu’on n’en avait pas besoin lorsque l’on montait des anciennes optiques lumineuses.

Cette observation anodine m’a fait penser beaucoup à cette histoire et je ne suis pas loin de penser que la stabilisation optique (tant celle au niveau du capteur que celle au niveau de l’objectif) est de la foutaise.

Voilà toute une série d’observations qui m’amènent à cette conclusion.

  • Pour tester la stabilisation optique les testeurs regardent à partir de quelle vitesse, pour une exposition donnée on retruve sur l’image un flou de bouger. J’ai plusieurs foi retrouvé dans les tests que la stabilisation faisait gagner un diaph ou un cran de vitesse (genre net à 1/30 avec stabilisation et 1/60 sans stabilisation). Cela confirme que la stabilisation n’est pas plus critique que la luminosité d’un objectif ou la sensibilité ISO d’un capteur.
  • De même que dans les années 60 les optiques très lumineuses venaient compenser la faible sensibilité des films, de même aujourd’hui la stabilisation permet d’être moins regardant sur la luminosité des optiques.
  • Quand on est sur un pied la stabilisation doit-être désactivée (surtout pour les poses longues) et souvent, en macro on a besoin d’un pied pour peaufiner sa mise au point.
  • Pour la photographie en macro de sujet mouvants comme des daphnies on est obligé de travailler à des vitesses assez haute donc sans conséquences pour la stabilisation optique.
  • Certaines des optiques vendues par Panasonic spécifiquement pour les G1, GH1 et GF1 ne sont pas pourvues de la fameuse stabilisation Méga OIS (ou Power OIS depuis peu). Et justement ce sont des optiques relativement lumineuses.
  • Les réflex numérique ont besoin de stabilisation pour compenser les vibrations causées par la remontée du miroir et comme il n’y a pas de miroir mobbiles dans les appareils µ4/3…
  • D’après les mode d’emploi de l’Olympus et des Panasonic, il faut débrancher la stabilisation quand on est sur un pied ou pour des poses longues. Donc pour maximiser le piqué d’un tirage débranchez la stabilisation !
  • Quid de la longévité de ces systèmes de stabilisation ? On peut imaginer qu’en complexifiant la partie mécanique des boitiers et des objectifs ce sont des éléments fragile qui vont immanquablement réduire la durée de vie des objectifs et boitiers stabilisés.
  • Le Leica M9 qui vient de sortir n’est pas équipé de stabilisation optique. Vu son prix c’est bien la preuve que c’est plus un nouveau gadget marketing japonais qu’une caractéristique indispensable pour faire de très belles photos non ?

Je suis sur qu’il existe encore d’autres arguments qui permettent de ne pas faire de cette stabilisation un critère de choix. Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à laisser ici un commentaire.

Remarque : ces observations sont menée dans le cadre de l’usage photo des appareils. Pour la vidéo la stabilisation est peut-être plus utile ?

Publicités

7 Réponses to “L’importance de la stabilisation optique”

  1. […] vidéo bricolée sur Panasonic GH1 Alors que je viens d’écrire un article sur l’intérêt de la stabilisation pour les photo j’ai conclu sur l’absence d’intérêt majeur en photo et ouvert […]

  2. En vidéo la stabilisation est extrêmement intéressante 🙂

  3. […] GF1 ne soit pas stabilisé (sans argumenter beaucoup sur ce sujet et c’est dommage : voir mon avis sur la stabilisation). D’autant que ce qu’il demande au GF1 il n’en parle pas pour le Leica M9 qui […]

  4. […] Pas de stabilisation de l’image. Vois mon article sur la stabilisation des optiques et des capteurs. […]

  5. Tout à fait d’accord sur l’importance de la stabilisation optique, sauf que j’ajoute un argument supplémentaire:
    avec les viseurs optiques, l’appareil est appuyé contre la tête et tenu à 2 mains, ce qui le stabilise nettement (j’ai travaillé avec un 400 au 60° de sec, sans flou de bougé). Toutefois, ces viseurs n’existent plus au profit d’écrans sur lesquels on ne voit plus rien dès qu’il y a un peu trop de lumière et, pour viser, on tient l’appareil à bout de bras; dans cette position, il est évident que le moindre mouvement, ne serait-ce que celui dû à la respiration est largement amplifié par la longueur des bras, d’où l’obligation des constructeurs à corriger ce handicap par un stabilisateur. La visée optique, c’est pourtant tellement mieux…

  6. I must say that you’ve done a superb job with this.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :